Vous êtes ici : Accueil

Bonjour,

Suite aux coupes budgétaires, le service Récit de l’enseignement privé n’existe plus. J’ai animé ce service depuis sa création en 1999 avec successivement Ginette Laurendeau, Nathalie Grégoire et Karine Thonnard. Il faut tourner la page.

Cela ne veut pas dire que la FEEP n’offrira plus d’aide à l’intégration des technologies pour autant.

Un nouveau service vient d’être créé, le SITA, Service d’intégration technopédagogique aux apprentissages.

Ce site actuel sera donc mis en veille. Il restera en ligne à des fins d’archivage. Je vais transférer certains articles sur mon nouveau site qui se trouve è cette adresse :

http://claudefr.wordpress.com

Je vous souhaite à tous une très belle année scolaire 2015-2016.

JPEG - 195.4 ko

Inscription à http://monurl.ca/lc
et faire le choix du Récit dans le menu déroulant “Sélection”

Dates : 17, 18 et 19 août 2015

Lieu :
Auberge du Lac-À-L’Eau-Claire
500 Chemin du Lac-À-L’Eau-Claire
St-Alexis-des-Monts, QC
J0K 1V0

Terminer les vacances d’été dans un contexte enchanteur et opérer en douceur la transition vers l’intégration pédagogique des technologies, voilà ce que propose le Récit de l’enseignement privé pour la 13e édition de son Camp TIC.

Cette invitation s’adresse aux enseignants et aux responsables TIC du préscolaire, du primaire et du secondaire, toutes disciplines et toutes technologies confondues.

Un seul groupe sera proposé cette année. Ensemble, les participants exploreront et construiront des activités d’apprentissages axées sur les thématiques suivantes :

BYOD
L’apprentissage par défis
La différenciation pédagogique avec les TIC
La rétroaction pédagogique
La créativité
La classe inversée, hybride ou translatée
La collaboration et l’ouverture de la classe sur le monde

Que vous utilisiez un ordinateur portable, une tablette électronique ou un laboratoire d’appareils fixes ou mobiles, il suffit que vos élèves aient accès régulièrement aux technologies pour que cette formation vous apporte des idées et des ressources adaptables et transférables dans votre milieu.

Tarif demandé au participant selon l’option choisie :

Occupation SIMPLE, + 5 pauses + 7 repas (pourboires inclus) + 3 jrs formation/personne 850 $ + tx
Occupation DOUBLE, + 5 pauses + 7 repas (pourboires inclus) + 3 jours de formation/personne 720 $ + tx
Ø hébergement + 5 pauses + 3 dîners seulement (pourboires inclus) + 3 jrs formation/personne 480 $ + tx
Ø hébergement + 5 pauses + 3 dîners + 2 soupers (pourboires inclus) + 3 jrs formation/personne 560 $ + tx

Pour plus d’information, communiquez avec Claude Frenette (claudef@feep.qc.ca) ou avec Lise Marcotte (marcottel@feep.qc.ca)

Nous connaissons les codes QR depuis un bon moment. Ce sont de petits dessins abstraits qui, lorsque lus par un appareil mobile avec une application appropriée, permettent de diffuser des informations rapidement.

Ces codes peuvent rendre de bons services aux enseignants et aux élèves. Je vous présente dans cet article quelques façons de les créer et différentes idées pour les utiliser en classe.

D’abord la technique.

Voici des outils pour générer des codes QR

1) Un code QR simple, non variable

http://www.i-nigma.com/CreateBarcodes.html

Plusieurs sites offrent gratuitement un service de création de codes QR sur Internet.
Celui que je vous propose ici a la particularité d’assigner un nom (optionnel) qui s’affichera sous le code. Très utile pour vous rappeler la destination du code si vous en créez plusieurs.

Cet outil crée un code fixe. Une fois généré, il est impossible d’en modifier la destination. Il permet de pointer vers un site Internet (URL), d’afficher un court texte d’un maximum de 250 caractères, de distribuer une carte professionnelle virtuelle ou d’envoyer un message SMS.

Cet autre site offre une alternative intéressante et simple pour les élèves

http://qrcode.fr/encoder.

Il permet de contrôler certains paramètres d’affichage rendant le code plus résistant ou plus facile à lire. Seuls des adresses URL ou des courts textes peuvent y être liés.

2) Un code QR dynamique ou variable

https://www.the-qrcode-generator.com/
http://delivr.com

Ces sites permettent de créer des codes QR variables dont il est possible de modifier la destination. Pour l’utiliser, vous devez vous créer un compte. La version gratuite de delivr permet de créer 5 codes. Amplement suffisant dans mon cas. The-qrcode-generator semble ne pas avoir de limite et est gratuit.

On peut générer le code QR directement dans ce site, mais je préfère récupérer l’adresse raccourcie et générer le code QR avec i-nigma pour pouvoir lui apposer un nom.

La grande force de ce service est que l’on peut modifier à volonté la destination
du code. Ainsi, une même image pourra être utilisée pour pointer vers des ressources différentes selon vos besoins. Il suffit de se rendre dans l’espace de gestion, appelé Dashboard, et d’éditer le lien.

3) Un code QR multiple

Normalement, un code QR pointe vers un seul endroit. Alors que faire si l’on veut proposer plusieurs ressources en même temps ? C’est ici que le service Bridgeurl offre une solution intéressante.

Il faut d’abord créer un lien raccourci vers plusieurs ressources avec http://bridgeurl.com. Cet outil permet de créer une adresse raccourcie (réduction d’URL) qui pointe vers plusieurs sites en même temps (jusqu’à cinq, un par ligne). On pourra aussi modifier ces destinations à volonté par la suite si on s’est créé un compte (optionnel).
Il suffit finalement d’utiliser ce lien raccourci pour générer un code QR avec i-nigma.

Exemple avec trois cibles sur un seul lien : http://bit.ly/1Bh3TTH

4) Un code QR associé à une image de réalité augmentée.

http://onvert.com

Onvert permet de créer des codes QR associés à de la réalité augmentée. Le code est apposé sur une image. Il faut d’abord lire le code, ce qui téléchargera les trois couches de l’image dans votre appareil puis, pointer votre lecteur sur l’image cible pour voir apparaitre les éléments en trois dimensions. Finalement, cliquer sur le lien en haut de l’image pour accéder à la ressource liée au code. Ça fait un peu « gadget », mais je crois que plusieurs enseignants d’art plastique y trouveront une opportunité de création.

L’outil est gratuit. Il nécessite cependant de travailler dans un logiciel de conception
d’images capable de générer des calques transparents (Gimp est parfait pour cette tâche). Une application gratuite est nécessaire pour lire les codes et voir les animations. (http://onvert.com/get-the-app/).

La démarche est simple et très bien expliquée dans le site (en anglais seulement).
Suivez attentivement les étapes et tout ira bien.

5) Simplifier les codes QR pour les rendre plus lisibles

http://monurl.ca

Cet outil gratuit et québécois permet de réduire les adresses URL trop longues et
génère automatiquement un code QR.

Par exemple, ce lien, désespérément long :

https://docs.google.com/presentation/d/1NNyOq5uzqX0mER0coYwDkQ8ogMDfMqHKbffCfH20BgI/edit#slide=id.p14

devient ceci une fois réduit :

http://monurl.ca/85zc

Il est beaucoup plus facile de le transmettre et génèrera un code QR plus simple
puisqu’il contient moins de caractères.

Voyez par vous-même

6) Un code QR qui parle

http://qrvoice.net/

Ce site permet de taper un court texte qui sera prononcé par une voix de synthèse à la lecture du code QR.

Que faire avec des codes QR en classe ?

Imaginez un code QR à l’entrée de votre classe. En entrant, les élèves le numérisent avec leur appareil mobile. Ils y découvrent les consignes de la période. Par exemple : Placez-vous en équipe de quatre, lisez ce texte (mettre un lien vers un texte ici) et
discutez de sa signification ; ou encore : Regroupez-vous pour le conseil de coopération ; ou : Préparez ce matériel pour réaliser une expérience.

Vos codes pourraient pointer vers :

  • une vidéo en appui à un concept étudié en classe.
  • un exercice d’enrichissement
  • une ressource utile pour le travail en cours
  • une banque d’images libres de droits
  • un mur collaboratif pour recueillir les idées des élèves
  • une page http://answergarden.ch/ pour construire ensemble un nuage de mots
  • un formulaire Google pour questionner les élèves sur leur niveau de compréhension
  • des ressources proposées dans un contexte de classe inversée

La seule limite est votre imagination.

Evelyne Viret, enseignante suisse, propose quelques bonnes idées sur cette page de son blogue

L’auteure de cet article sur Edutopia propose des activités intéressantes pour l’enseignement des langues (en anglais).

Voyez cette publicité en anglais de Reporter sans frontière. Ils y font une utilisation très originale des codes QR et de la vidéo. Cela vous donnera surement des idées de projets pour votre classe. https://www.youtube.com/watch?v=mx48zKeJxlQ

Autre ressource à explorer sur ce sujet http://qrexplore.com/generate/

Derniers articles

  • GESTE 2e édition - 18 décembre 2014

    Un GESTE pour l’apprentissage avec les TIC Deuxième rencontre des répondants TIC de la FEEP 13 mars 2015 Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières 858, rue Laviolette Trois-Rivières (Québec) G9A 5S3 (...)
  • Offre de formations 2014-2015 - 14 octobre 2014

    Voici l’offre de formation de la FEEP sur l’intégration des TIC. Cette année, les ateliers seront offerts sur deux jours pour permettre aux participants d’expérimenter les activités en classe et (...)
  • Trois outils pour enrichir vos vidéos - 28 septembre 2014

    En classe inversée ou hybride, l’utilisation de vidéos est courante. Créées par vous ou trouvées sur la Toile, vous avez souvent besoin de savoir si les élèves les ont regardées et ce qu’ils en ont (...)
  • TouchCast - 12 septembre 2014

    Connaissez-vous l’application TouchCast sur iPad ? Je commence à l’explorer et je trouve que cet outil, mis entre les mains des élèves, pourrait devenir très puissant. C’est en gros un logiciel de (...)
  • Zaption - 12 septembre 2014

    Je vous présente un autre outil qui peut être utilisé sur plusieurs plateformes. Il s’agit de Zaption. Si vous connaissez EdPuzzle, vous avez déjà une bonne idée de ce que cet outil peut faire. L’idée (...)